Robert-Falcon Ouellette

La carrière politique de Robert-Falcon Ouellette a commencé avec plusieurs courses infructueuses pour le conseil municipal et la mairie. En 2015, il s’est porté candidat fédéral sous la bannière libérale dans la circonscription de Winnipeg-Centre, où il a remporté plus de 50 pour cent des votes.

Avec des liens avec la Première Nation Red Pheasant, Calgary et Winnipeg, Ouellette a vécu et voyagé autour de l’Ouest canadien. Il a des diplômes universitaire en musique, l’éducation, et l’anthropologie. Avec son doctorat en anthropologie, Ouellette a demandé de devenir le directeur des programmes d’orientation autochtone à l’Université du Manitoba. Ses travaux de recherche ont été au sujet l’éducation et les questions d’identité crie-Métis, et il a été publié sur le sujet.

La service de Ouellette dans la Marine couvre plus de deux décennies. Il a quitté comme un maître de 2e classe, et il est encore dans la réserve.

Il est un activiste communautaire dédié à réduire la criminalité du centre-ville, les questions autochtones qui affligent les jeunes, et la pauvreté. Il a acquis une réputation de combler les fossés bi-raciale et la ségrégation économique. Il est un défenseur de la réforme des finances, la croissance des dépenses d’infrastructures, et plus d’inclusivité.

Sa femme Catherine était un cadet militaire, et ensemble, ils élèvent cinq enfants. Il est dédié à élever une famille bilingue.


< nafc.ca