Harold Albrecht (fr)

Harold Albrecht a été le député conservateur de Kitchener-Conestoga depuis 2006. Il a vécu dans la région pendant sa vie entière.

Un dentiste de profession, Albrecht a géré son propre cabinet à Kitchener pendant 27 ans avant de se lancer dans la politique fédérale. Pendant ce temps, il a participé à plusieurs voyages de mission, en utilisant ses compétences professionnelles pour aider ceux dans le Honduras et la République dominicaine. Pendant ce temps, Albrecht a également servi à titre de fiduciaire pour le Conseil du comté de Waterloo de l’éducation.

En 1999, Albrecht a fondé l’Église communautaire Pathway où il a agi en tant que pasteur jusqu’en 2005 quand il a pris un congé pour se présenter aux élections.

Albrecht est très actif au Parlement. Il est le vice-président de l’Association parlementaire Canada-Afrique et un membre de l’Association parlementaire Canada-Europe et le Groupe interparlementaire Canada-Allemagne.

Il est également actif dans un certain nombre de caucus qui servent des secteurs spécifiques, y compris le caucus de l’automobile, le caucus rural et le caucus pro-vie. Il est co-président du Caucus chimique, fondateur du Caucus Bio, et est co-fondateur du Caucus de l’Éducation post-secondaire et de la commission parlementaire sur les soins palliatifs et soins de compassion.

Dans la 41e législature Albrecht a présenté le projet de loi d’initiative parlementaire demandant au gouvernement d’élaborer un cadre fédéral de prévention du suicide. Ce projet de loi, C-300, a reçu la sanction royale le 14 Décembre 2014. Il a été vocal dans sa critique d’une décision d’un tribunal américain qui a annulé la condamnation d’un homme qui a été accusé d’avoir aidé un adolescent Brampton suicider.

Betty, sa première femme, est morte la nuit de l’élection de 2011. Il s’est remarié depuis et avec Darlene Albrecht, sa femme, ils gèrent une ferme de plaisance.


< nafc.ca