Eric Hoskins (fr)

Le Dr Eric Hoskins est ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Hoskins complète ses études de médecine à l’Université McMaster avant de faire des études postdoctorales au Royaume-Uni, notamment à Aberdeen, à Oxford, et à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. Il est aussi associé au sein du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Hoskins pratique la médecine dans plusieurs pays africains et est alors témoin de crises humanitaires, y compris celle du Soudan du sud, du Soudan, de l’Éthiopie et de l’Irak.

Hoskins est cofondateur du International Study Team, équipe qui a examiné l’impact de la guerre du Golfe sur la population civile iraquienne. Par la suite, il est cofondateur de War Child Canada, organisme caritatif amassant des millions de dollars pour aider les régions du monde dévastées par la guerre à mettre en place des programmes de développement.

Son travail au sein de War Child Canada lui mérite d’être Officier de l’Ordre du Canada en 2008. Sa femme, Samantha Nutt, est directrice générale de War Child Canada. Il a aussi participé à des missions des Nations unies ciblant plusieurs régions en développement.

Il est le plus jeune récipiendaire de la Médaille Pearson des Nations unies pour la paix, et il a reçu la Croix du service méritoire du gouverneur général.

Hoskins fait ses débuts sur la scène politique en 1997. Il est alors conseiller principal auprès de Lloyd Axworthy, ministre des Affaires étrangères. Il occupe ensuite le poste de conseiller au sein du Bureau du représentant spécial du Secrétariat général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés.

Il est élu pour la première fois en 2009, lors d’une élection partielle dans la circonscription de St. Paul’s, à la suite de la démission de Michael Bryant. Il est réélu en 2011 et 2015, et remporte plus de 58 % des votes à chacune des élections.

Au sein du Cabinet de l’ancien premier ministre Dalton McGuinty, Hoskins occupe les fonctions de ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse, ainsi que ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration.

À la suite de la démission de McGuinty, Hoskins se lance dans la course au leadership. Il perd après le premier scrutin et, par la suite, donne son appui à Kathleen Wynne qui, éventuellement, sera première ministre.

Dans le Cabinet Wynne, Hoskins a occupé les fonctions de ministre du Développement économique, du Commerce et de l’Emploi, avant d’occuper son poste actuel.


< nafc.ca