Dan Vandal (fr)

Saint Boniface–Saint Vital
Libéral

Dan Vandal a un diplôme en travail social de l’Université du Manitoba. Vandal était conseiller municipal à Winnipeg pendant presque une décennie avant de se présenter en tant que candidat fédéral. Pendant ce temps, il a été adjoint au maire en 2003 et a travaillé en tant que maire suppléant lorsque le maire assis a démissionné. Vandal a démissionné à la mairie en 2004, mais a été réélu en 2006. Il a été deux fois approuvé en tant que conseiller municipal par le Conseil du travail de Winnipeg.

En 1996 Vandal a servi sur un comité ad hoc du conseil qui a tenu des audiences publiques sur les coupures fédérales et provinciales à l’assistance publique. Il a également siégé sur le comité de développement immobilier de la ville et a présenté une motion pour créer un comité des affaires autochtones municipal. Vandal était le représentant de Winnipeg sur un sous-comité autochtone de la table ronde manitobaine sur l’environnement et l’économie. Il a également été l’auteur principal d’une stratégie de 15 points pour lutter contre la pauvreté dans la communauté autochtone de la ville.

Avant d’entrer en politique municipale, Dan a fait carrière en travail social, avec un accent particulier sur l’appui des jeunes. Il a été inspiré de poursuivre le travail social après être devenu un délégué à la jeunesse au Centre Mamawiwichiitata.

Vandal est Métis, et il est le plus jeune de huit enfants nés à Winnipeg. Il est père de deux enfants. À l’âge de 15 ans, il a commencé la boxe et a fait son chemin à être le premier au Canada dans sa catégorie de poids en 1983. Il a attribué le pouvoir d’avoir transformé sa vie à la boxe après qu’il avait abandonné l’école secondaire. L’un de ses derniers actes en tant que conseiller de la ville était de présenter une motion pour la ville de soutenir l’appel national pour une enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées.

He is a volunteer on the board of the Aboriginal Peoples Television Network and has been chair of the Manitoba Combative Sports Commission. In the 1990s Vandal was vice-president of the Old St. Boniface Residents Association and campaigned against a proposed baseball stadium in the neighbourhood.

Il est bénévole au conseil d’administration du Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN) et a été président de la Commission des sports de combat Manitoba. Dans les années 1990 Vandal était vice-président de l’ancien St-Boniface Residents Association et a fait campagne contre un stade de baseball proposé dans le quartier.


< nafc.ca