Bob Zimmer (fr)

Prince George–Peace River–Northern Rockies
Conservateur

Bob Zimmer a été élu pour la première fois en 2011 dans la circonscription de Prince George-Peace River. Il a été nommé président du caucus de la Colombie-Britannique / Yukon. Pendant la dernière législature, il a siégé au Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire, le Comité permanent de l’accès à l’information, protection des renseignements personnels et de l’éthique, le Comité permanent des ressources naturelles, le Comité permanent des anciens combattants et du Comité permanent de la procédure et de la Chambre Affaires.

Il a également été le président du Le Petit déjeuner de Prière national et co-président du caucus du plein air de tous les partis.

En 2013 Zimmer était un membre de la délégation canadienne à Washington pour parler avec les autorités américaines au sujet des impacts de l’étiquetage du pays d’origine sur la viande de porc. Il a également représenté les intérêts du Nord de la Colombie-Britannique lors de conférences internationales à Halifax, Nouvelle-Écosse, Kansas City, Missouri et Budva, au Monténégro.

Zimmer a commencé sa carrière comme charpentier, travaillant pour l’atelier de menuiserie de son père. Il a obtenu son accréditation de charpentier et a commencé sa propre entreprise de construction en 1995. En 1999, Zimmer a commencé un diplôme en kinésiologie à l’Université Trinity Western, où il a aussi été entraîneur universitaire de rugby. Il a ensuite obtenu un brevet d’enseignement de l’Université de Colombie-Britannique et a commencé à enseigner à l’école secondaire North Peace.

Il s’est engagé dans la politique en tant que membre du Parti réformiste en 1988. Zimmer nomme l’ancien premier ministre de l’Alberta Ralph Klein et l’ancien chef du Parti réformiste Preston Manning comme ses modèles politiques. Lors de son retour à Fort St. John après ses études à l’université, il a rejoint l’association de comté conservateur et a servi comme président jusqu’en 2009, puis ensuite comme secrétaire et chef de la direction. Lorsque le député de la circonscription, Jay Hill, a annoncé sa retraite, Zimmer a démissionné de son rôle dans l’association et s’est présenté pour la nomination.

Zimmer est un défenseur de l’équilibre budgétaire et a appuyé pour l’élargissement de la route 2 et la route de l’Alaska entre la frontière de l’Alberta et de Fort St. John. Il a aussi parlé au sujet de la réforme des retraites pour les parlementaires. En 2015 Zimmer s’est élevé contre une enquête sur les femmes autochtones disparues ou assassinées, en disant qu’il y avait déjà assez d’études faites sur le sujet. Il a fait face à des réactions négatives pour ses commentaires sur la question.

Il est marié et père de quatre enfants.


< nafc.ca