Arif Virani (fr)

Parkdale–High Park
Libéral 

Le nouveau secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des réfugiés et de la Citoyenneté, Arif Virani était un réfugié au Canada lui-même, en provenance de l’Ouganda comme un bébé en 1972. Sa famille faisait partie des 7.000 réfugiés musulmans ismaéliens expulsés de l’Ouganda par Idi Amin et accueilli au Canada.

Cette histoire personnelle a eu un grand impact sur la vie de Virani. Après avoir obtenu un baccalauréat en histoire et en sciences politiques de l’Université de McGill, il a ensuite obtenu son LL.B à l’Université de Toronto et est devenu avocat des droits humains.

Il a lutté pour les droits des réfugiées le long de sa carrière. Il a été analyste à la Commission canadienne des droits de la personne à Ottawa, enquêteur de la Commission des droits de la personne et droits de la jeunesse à Montréal ainsi que procureur adjoint chargé des cas de génocide au Tribunal pénal international des Nations Unies pour le Rwanda.

Actif dans sa circonscription de Parkdale-High Park, Virani est le fondateur de la clinique d’aide juridique SALCO de Toronto. Il a aussi reçu la prestigieuse bourse Harold G. Fox en 2001 et le prix Wilson-Prichard en 2008 en reconnaissance de ses contributions à la profession juridique et à sa communauté.

Il est membre du Redwood Shelter pour les femmes qui sont victimes de violence. Aussi, il donne périodiquement un coup de main à la banque alimentaire de Parkdale, est un bénévole actif auprès de Roncywork, un projet axé sur la revitalisation du village de Roncesvalles de Toronto, et s’est impliqué au niveau communautaire afin de lutter contre la stigmatisation des problèmes de santé mentale.

Ari parle couramment l’anglais, le français et le hindi. Il est marié et a deux fils.


< nafc.ca